Catalogue

Derniers avis

Derniers commentaires

Admin E&P

C'est la rentrée, notre blog reprend son activité après ce bel été avec cet article sur le stre... Lire +
Répondre

joëlle zinner

Chondro équi ! Remède miracle pour mon quarter horse de 19 ans atteint d'OCD. 15 jours par mois de... Lire +
Répondre

mac farren

Bonjour, je suis propriétaire de 4 chevaux/poneys et aussi agricultrice avec mon mari, nous avons u... Lire +
Répondre

Admin E&P

En effet les hormones comme le chlormequat utilisées pour réguler la croissance des tiges de blé ... Lire +
Répondre

Voir tous les commentaires

Articles récents

Quelle médecine complémentaire à la phytothérapie ? / fin
Quelle médecine...
L’ostéopathie équine La force et la vigueur propre au cheval nous font facilement oublier ...
 28/11/2021  (0)    (0)
Quelle médecine complémentaire à la phytothérapie ? / 3
Quelle médecine...
La Physio-massothérapie Cette technique mixte les massages avec la kinésithérapie, l’algo...
 22/11/2021  (0)    (0)
Le composé hivernal
Le composé hivernal
Protéger des grands froids En hiver, les écarts de température peuvent être importants ent...
 16/11/2021  (0)    (0)

Voir tous les messages

Recherche du blog

Toutes les nouvelles du blog < Retour

Quelle médecine complémentaire à la phytothérapie ? / 2

Quelle médecine complémentaire à la phytothérapie ? / 2

Le Shiatsu équin

D’autres pratiques de bien-être équin existent dans le domaine des thérapies énergétiques. Abordons l’une de nos préférées : le Shiatsu.

Le Shiatsu prend ses origines dans les techniques de santé de la Chine ancienne, en particulier l'Anmo, qui signifie "Pression" et "Frottement". Il emprunte à l'acupuncture les notions de méridiens et de points énergétiques mais utilise la pression digitale ou palmaire au lieu d’aiguilles. Le shiatsu soigne donc par le toucher. Son action s’exerce en profondeur, car il travaille sur les différents mouvements d’énergie vitale ou ki. Il vise à rééquilibrer les tensions et les déséquilibres énergétiques du corps. Il est une clé de l’interaction entre le psychique et le physique. Avant tout préventif et déstressant, il peut aussi être curatif.

Le Shiatsu se pratique sur des personnes et chevaux de tous âges, et il est particulièrement bien adapté aux individus âgés. On constate que le Shiatsu peut avoir une influence préventive et un effet réducteur de la médication sur certaines pathologies.

Le Shiatsu est reconnu pour ses actions bénéfiques et thérapeutiques sur :

- le mal de dos, les maux de tête, les problèmes digestifs, l'insomnie, les douleurs articulaires et les tensions musculaires, les douleurs menstruelles, les problèmes respiratoires, le système immunitaire.

L’objectif du Shiatsu équin est de préserver la détente du cheval, son relâchement musculaire et psychique ainsi que sa gestion du stress ; d’équilibrer son psychisme et rééduquer son comportement et son rapport à l’autre ; d’améliorer sa condition sportive et sa capacité de récupération ; de soutenir son système immunitaire et énergétique.

Parce que le Shiatsu stimule la libération d’endorphine, le travail sur les énergies est très réconfortant pour des chevaux souffrant d'anxiété, de stress ou de dépression. Dans le cas de fatigue passagère ou chronique, le Shiatsu permet de remonter le niveau d'énergie vitale ; le ressenti d’un état de bien-être et de relaxation réduit les états d’agitation.

Il résulte de cette thérapie de nombreux bénéfices chez le cheval :

- résolution anticipée des problèmes avant qu'ils ne s'aggravent,

- traitement des problèmes musculaires et osseux, entre autres raideur et boiterie chronique,

- maintenance de la souplesse et donc réduction du risque de blessure,

- maximisation du potentiel physique,

- activation du système immunitaire,

- stimulation et régularisation de la circulation sanguine, du système nerveux et du système hormonal,

- relaxation du cheval résultant d’un sentiment de soulagement et de bien-être,

- diminution du stress et augmentation des capacités d’adaptation,

- établissement et renforcement de la communication entre le cheval et le cavalier.

Son utilisation régulière au fil de l’année sur le cheval et son cavalier permet de :

- Optimiser les conditions de travail - le Shiatsu réduit la pénibilité de l'activité, crée une meilleure écoute entre le cheval et son cavalier, positive les rapports sociaux.

- Améliorer sa santé et sa performance - le Shiatsu rééquilibre l'énergie du corps et de l'esprit, permet une plus grande capacité de récupération et un plus grand dynamisme, élimine les contractures musculaires et articulaires, atténue les lésions des déséquilibres posturaux, stimule les défenses naturelles de l'organisme, favorise l'élimination des toxines et le drainage veineux, prévient les troubles digestifs et la constipation, les causes de migraines et les états dépressifs, améliore la circulation sanguine et énergétique.

- Se reconnecter à soi - le Shiatsu améliore la résistance au stress, la concentration, la créativité et la capacité d'adaptation du cheval et de son cavalier, modifie certaines mauvaises habitudes de vie, aide à retrouver le calme et le sommeil.

- Soutenir sa guérison - parce qu’il permet de restaurer l’énergie, le Shiatsu peut être bénéfique en cas de convalescence ou dans l’accompagnement d’êtres souffrant de maux dits incurables ou de maladies chroniques. Enfin, c’est une occasion de se découvrir de l’intérieur puisqu’il peut mettre à jour les tensions les plus profondes liées au psychisme.

Concernant le cavalier spécifiquement, le Shiatsu apporte souplesse et rectitude du corps en travaillant sur les zones où l'énergie stagne, provoquant douleurs et blocages. Il se concentre sur les parties du corps les plus malmenées par la pratique de l’équitation : la nuque, les épaules, le dos, les hanches, les bras, les poignets et les genoux.

La libération qui s’ensuit :

- réaligne le centre de gravité du cavalier et sa colonne vertébrale.

- le ventre et les reins soulagés permettent un meilleur mouvement du bassin en selle.

- le soulagement des tensions dans les hanches améliore la descente de jambe.

- les épaules, coudes et poignets dégrippés maintiennent mieux leur souplesse et liant, améliorant la légèreté de tenue des rênes.

Le meilleur moyen de connaître l’effet qu’une séance de shiatsu peut procurer à un cheval est de recevoir soi-même une séance complète de shiatsu de la main experte d’un praticien. Quand une séance bien réalisée vous emmène dans le lâcher prise, plus rien n’est pareil après. Il en est de même pour votre cheval.

(Suite).

Votre commentaire a été envoyé avec succès. Merci d'avoir commenté!
Laissez un commentaire
Captcha