Catalogue

Derniers avis

Derniers commentaires

joëlle zinner

Chondro équi ! Remède miracle pour mon quarter horse de 19 ans atteint d'OCD. 15 jours par mois de... Lire +
Répondre

mac farren

Bonjour, je suis propriétaire de 4 chevaux/poneys et aussi agricultrice avec mon mari, nous avons u... Lire +
Répondre

Admin E&P

En effet les hormones comme le chlormequat utilisées pour réguler la croissance des tiges de blé ... Lire +
Répondre

Valérie Banche...

Ma jument de 22 ans souffrait d'emphysème très prononcé depuis un an. Aucun traitement ne parvena... Lire +
Répondre

Voir tous les commentaires

Articles récents

Les chaleurs des juments et les douleurs ovariennes
Les chaleurs des juments...
Les changements cycliques et hormonaux s'opérant au sein de l'organe génital de la jument peuvent...
 29/04/2019  (0)    (0)
La fourbure chez le cheval et son traitement
La fourbure chez le...
Les chevaux mis directement au pâturage après avoir été nourris au foin tout l'hiver peuvent so...
 02/01/2019  (0)    (0)
Vermifuger son cheval
Vermifuger son cheval
Dans le registre des parasites du cheval, il y a les puissants virus, microbes, ou bactéries, les ...
 11/12/2018  (0)    (1)

Voir tous les messages

Recherche du blog

Toutes les nouvelles du blog < Retour

Le système immunitaire du cheval

Le système immunitaire du cheval

L’organisme d’un être vivant d’un point de vue énergétique est conçu pour vivre en symbiose avec son environnement et échanger en permanence de l’information électromagnétique entre l’organisation atomique et cellulaire intérieure et les facteurs atomiques et cellulaires extérieurs. Une enveloppe électromagnétique permanente entoure et soutient la matière organique, lui permettant d’exister et de fonctionner correctement. Cette force énergie qui soutient le corps vivant est appelé champ vital ou énergie vitale et conditionne la puissance et la qualité des défenses du corps regroupées sous l'appellation système immunitaire.

Dès que l’énergie vitale baisse, le système immunitaire s’affaiblit. L'infection résulte d'une défaillance des défenses du cheval ; la violence de l'attaque du germe surprend l'organisme. Sans lui une simple éraflure deviendrait fatale. Les virus et les microbes sont extrêmement vivaces et résistants. Lorsqu'ils pénètrent l'organisme, trois situations peuvent survenir. Dans la première : le système de défense réagit immédiatement et détruit les germes ; dans la seconde : il les jugule dans une zone du corps sans parvenir à les éradiquer ; enfin dans la troisième : il n'intervient pas ou peu et ces germes peuvent se reproduire à une vitesse inouïe. Dans la seconde version, les intrus attendent que la vigilance de ses gardiens soit suffisamment basse pour lancer leur processus de multiplication et envahir l'organisme. Cette baisse sera dépendante des hauts et bas de l'énergie vitale du cheval. Certains germes sont tellement puissants que le système de défense ne peut pas les stopper.

Le potentiel des défenses immunitaires alimenté par l'énergie vitale est un capital fluctuant en fonction de la saison, du travail du cheval, de l'alimentation, de l'âge et de l'état de l'organisme. En hiver les virus et bactéries envahissent plus facilement les voies respiratoires, il est donc préférable d'éviter les séances de travail éprouvantes, celles-ci vident le cheval et laisse le champ libre aux germes. De même, éviter de se battre avec le cheval est préférable car cette lutte psychologique le rend vulnérable et lui fait perdre une grande partie de son énergie. Le système immunitaire s'affaiblit donc avec le surentraînement mais aussi avec l'âge et la sédentarité. Quand le cheval en box sort une heure par jour, il ne dispose que de 4% de son temps de vie pour s'activer, laissant les grandes fonctions vitales tourner au ralenti.

La phytothérapie durant une cure permet d'accroître le potentiel du système immunitaire, d’augmenter l'énergie vitale, de lutter contre les conséquences de l'infection, les mucosités, la toux et la fièvre.
Des conditions climatiques difficiles associées à une baisse de forme du cheval peuvent mettre à mal le niveau d’énergie vitale et ouvrir une brèche dans le système de défense, laissant s'installer virus et microbes. L'accompagnement avec les plantes sur ces périodes est une prévention non négligeable qui limite les traitements vétérinaires lourds. La prévention et le traitement par les plantes vont stimuler le système de défense de l'organisme, et assainir les bronches.
La faiblesse immunitaire peut se détecter par :
- Une fatigue non justifiée.
- Une sensibilité accrue des voies respiratoires, qui s'observe par des rechutes fréquentes d'infections.
- Lorsque les blessures prennent du temps à guérir ou à cicatriser.
- Les signes et symptômes des états grippaux sont bien connus : toux, fièvre, fatigue, courbatures, inflammation des muqueuses respiratoires.

Notre synergie "système immunitaire" est à utiliser lorsque le cheval est atteint d'une infection tenace, récidivante, ou s'il est sujet à des infections et/ou un parasitage interne récurrent. Elle marie des plantes ayant une action immunostimulante par augmentation des lymphocytes, globules blancs qui interviennent dans la réponse immunitaire :

Le thym assainit, désinfecte, stimule et protège la fibre bronchique. Il assèche et facilite l'expulsion des productions excessives de mucosités et de glaires obstruant les bronchioles et les alvéoles pulmonaires.
L'échinacée, la plante par excellence du système immunitaire, renforce l’immunité pour une auto défense aux attaques de germes, en stimulant la production de globules blancs et en favorisant la synthèse d'une substance essentielle à l'immunité : l'interféron.
Le romarin draine et tonifie la sphère pulmonaire, atténue le processus inflammatoire des voies respiratoires.
Le pin antibactérien, antiseptique, expectorant et balsamique est stimulant des voies respiratoires. Vasodilatateur bronchique, il favorise une meilleure ventilation et apaise la toux.
L'eucalyptus antiseptique, expectorant, décongestionnant, fluidifiant des sécrétions et un stimulant broncho-pulmonaire.
L'éleuthérocoque, stimulant énergétique du cheval, améliore ses capacités de récupération, tonifie le système immunitaire lors d'états infectieux.
Les pépins de pamplemousse contiennent une substance qui parait efficace contre les virus, les bactéries et les champignons. Bactéricide et désinfectants, ils stimulent le système immunitaire.
Le cynorrhodon est riche en vitamine C, il active la synthèse des interférons : des protéines sécrétées par l’organisme pour lutter contre les virus et stimuler les défenses immunitaires. 

Retrouvez toutes ces plantes dans notre gamme la synergie spéciale immunitaire et la synergie immunitaire et poumon dans laquelle sont rajoutées les plantes de la synergie poumon.

Par ailleurs l'aromathérapie complète bien la phytothérapie en s'attaquant aux germes dans l'organisme, mais s'utilise aussi pour assainir l'air ambiant des écuries – par exemple la diffusion des virus de la grippe et de la rhyno pneumonie s'effectue par des particules aériennes. Les box mitoyens, les bouts du nez qui peuvent se toucher, les abreuvoirs, tout le contact vestimentaire avec un cheval ou avec des objets contaminés comme les mors sont des facteurs de transmission possible. Ainsi vous pouvez utiliser des plantes sous forme d'huiles essentielles en diffusion dans l'air ou en fumigation ou encore en massage sur les zones du corps comme la gorge et la cage thoracique. Au choix ou en mélange, quelques H.E. pertinentes pour tonifier le système immunitaire : origan, sarriette, thym, cannelle, girofle.

D'autres pour calmer la toux et expulser les mucosités : Cajeput, romarin, pin sylvestre, ravensare, niaouli, myrte, sapin, lavande, thym linalol.

Il arrive que les poulains et yearlings aient du mal à construire leur immunité du fait d'une faiblesse générale d'énergie vitale à la naissance ou conséquemment à une maladie. Il en est de même pour les vieux chevaux. Il est très important alors de soutenir leur organisme en lui apportant les briques essentielles qui vont augmenter son énergie vitale et lui permettre de renforcer son système immunitaire : les oligo-éléments, les minéraux et les vitamines. Nos composés Phyto AlguesMinéraux et Vitamines sont parfaits pour cela.

Votre commentaire a été envoyé avec succès. Merci d'avoir commenté!
Laissez un commentaire
Captcha