Catalogue

Derniers avis

Derniers commentaires

Admin E&P

C'est la rentrée, notre blog reprend son activité après ce bel été avec cet article sur le stre... Lire +
Répondre

joëlle zinner

Chondro équi ! Remède miracle pour mon quarter horse de 19 ans atteint d'OCD. 15 jours par mois de... Lire +
Répondre

mac farren

Bonjour, je suis propriétaire de 4 chevaux/poneys et aussi agricultrice avec mon mari, nous avons u... Lire +
Répondre

Admin E&P

En effet les hormones comme le chlormequat utilisées pour réguler la croissance des tiges de blé ... Lire +
Répondre

Voir tous les commentaires

Articles récents

Le cheval d'âge
Le cheval d'âge
Le coefficient multiplicateur permettant d’obtenir l’équivalence de l’âge entre l’homme e...
 04/10/2021  (0)
LA CURE D’AUTOMNE
LA CURE D’AUTOMNE
Une reminéralisation et une réserve de vitalité Les chaleurs de l’été facilitent la fui...
 03/09/2021  (0)    (0)
Le granulé d’ortie : un bonbon plein de vertus
Le granulé...
L'ortie, une plante formidable Dans son environnement naturel, le cheval a rarement l’occasi...
 02/08/2021  (0)    (0)

Voir tous les messages

Recherche du blog

Toutes les nouvelles du blog < Retour

LA CURE D’AUTOMNE

LA CURE D’AUTOMNE

Une reminéralisation et une réserve de vitalité

Les chaleurs de l’été facilitent la fuite hors de l’organisme des oligoéléments, des minéraux et des vitamines apportés par le printemps. L’automne est le moment où l’énergie s’inverse dans le corps et devient descendante, comme la sève dans la végétation.

Si l’organisme est fatigué, il peut devenir fragile. L’humidité revient dans la nature et l’herbe repousse à nouveau, mais les contrastes froid/chaud entre les nuits et les journées font qu’elle devient très chargée en azote. Le cheval en perte d’électrolytes cherche à se gaver d’herbe fraîche et suit cette énergie descendante, qui le pousse à reconstituer ses réserves métaboliques et à fabriquer un poil plus épais pour faire face à l’hiver qui vient. D’où un risque de fourbure comme au printemps ou de déséquilibre de l’énergie vitale si le cheval est trop carencé. C’est le moment de soutenir l’organisme du cheval avec la Cure d'automne.

Il s’agit alors de remonter l’organisme après la saison estivale en apportant des minéraux, des vitamines et des oligoéléments tout en facilitant et stimulant la digestion. Mais il faut aussi préparer l'organisme du cheval au changement de saison en boostant son énergie vitale et son système immunitaire d'où notre spéciale Cure d'automne : Ortie (reminéralisant) - Échinacée (tonifier les défenses immunitaires) - Éleuthérocoque ou Ginseng rouge (vitalisant) - Sarriette (tonique et stimulant digestif, antiseptique) - Spiruline (protéines) - Pollen (reconstituant et dynamisant).

Avec un tel cocktail, l'organisme du cheval aborde les changements énergétiques saisonniers d'une bien meilleure manière et encaisse beaucoup plus facilement l'arrivée du froid. Hautement recommandé aussi aux chevaux âgés ou convalescents sur la période d'octobre/novembre afin de leur donner l'énergie nécessaire pour faire leur poil d'hiver, stocker les réserves organiques et renforcer leurs défenses avant les grands froids.

Votre commentaire a été envoyé avec succès. Merci d'avoir commenté!
Laissez un commentaire
Captcha