Catalogue produits < Retour

Agrandir l'image

Echinacea

Les racines d'échinacée sont une offrande de la nature pour remonter le système immunitaire du cheval. Utile lors de toutes pathologies infectieuses soit une blessure ouverte ou pour lutter contre des parasites internes, un excellent complément des traitements antibiotiques. 

Plus de détails

75.00 €

  • 3 kg
  • Sac kraft écologique

En savoir plus

Protocole 50 à 100g par jour suivant le but recherché prévention ou soin.

Nom latin : Echinacea purpurea

Parties utilisées : La racine

Principaux constituants : Composés phénoliques, échinacoside, polysaccharides 1%, fructanes 1,5%, galactose et glucosamine.
Propriétés:  anti-viral, immunostimulant.

Tropisme : Stimulant du système immunitaire du cheval. Plante employée pour renforcer les défenses de l'organisme chaque fois qu'il est attaqué par des germes pathogènes: bactéries, virus ou champignons. En ajout des traitements antibiotiques, l'échinacée est utilisée chez le cheval lors d'infections des voies respiratoires, en prévention avant une opération ou lors d'une infection récalcitrante.
La plante agit sur plusieurs facteurs de l'immunité :
- Elle empêche les germes microbiens d'agresser le tissu conjonctif et limite leur progression; - Elle stimule l'activité des macrophages (augmentation de la phagocytose des granulocytes et macrophages;
- Elle augmente le nombre des globules blancs (lymphocytes), accroît la prolifération des cellules de la rate, induit la formation de cytokines (TNF alpha, interleukine) et celle d'interférons.
- Elle a une action cicatrisante, participant à la restauration du tissu conjonctif en s'opposant à l'hydrolyse de l'acide hyaluronique. (L'acide hyaluronique est une molécule fondamentale du tissu conjonctif) ;
Utilisation de l'Echinacea lors de septicémies ou suppurations avec atteinte de l'état général, , lymphangite, phlegmons, gangrène, aide au traitement local des retards de cicatrisation et des dermatites.
Remarques : Elle nous vient d'Amérique du nord où elle a surtout colonisé les grandes plaines américaines. Elle a été la plante la plus employée aux Etats-Unis durant le 19ème siècle, Les Amérindiens qui habitaient dans les grandes plaines situées à l'est des Rocheuses ont utilisé l'échinacée pour soigner une multitude de problèmes de santé – " un cadeau des Indiens aux visages pâles ". De nos jours, l'échinacée est cultivée sous tous les climats tempérés, sur les versants ensoleillés.

  • Avis (0)
  • Aucun avis pour le moment

    Seuls les utilisateurs inscrits peuvent laisser un commentaire Se connecter

    30 autres produits dans la même catégorie :