L'anemie chez le cheval de sport et de course < Retour

Anémie chez le cheval

L'anémie est un nom générique qui regroupe de nombreuses maladies associées à un manque de globules rouges ou d'hémoglobine, et donc à un transport inadéquat de l'oxygène par le sang. Les globules rouges - qu'on appelle aussi hématies - sont en effet des cellules sanguines qui apportent l'oxygène nécessaire à toutes les cellules du corps et assurent ainsi leur production d'énergie. Quant à l'hémoglobine, elle constitue le pigment respiratoire qui leur permet d'accomplir ce rôle. Les globules rouges se forment dans la moelle osseuse en cinq jours environ. La production et la vie des globules rouges dépendent bien sur de l'alimentation et du bon état des organes, et un apport additionnel en vitamines (B12, B9, et C) et en fer contenues dans des végétaux donc naturels permet de remonter le taux de globules rouges. Les reins sécrètent une hormone qui incite les cellules souches de la moelle osseuse à générer de nouveaux globules rouges : l'érythropoïétine. Une fois produites, les nouvelles cellules circulent dans le sang durant quatre mois. Au bout de cette période, elles sont détruites dans de petits vaisseaux, en particulier dans la rate. Attention, certains médicaments risquent de provoquer une carence en fer comme les antiacides et les antihistaminiques.
Le fœtus de la poulinière puise durant les derniers mois de gestation dans les réserves maternelles de fer, ce qui peut occasionner une carence en fer, je conseille donc de faire un apport de la synergie anti anémie à partir du 8éme mois. Mais les efforts importants demandés aux chevaux de courses et de sports génèrent une carence par déséquilibre entre les pertes de globules et leur synthèse. Comme on ne peut en général pas baisser l'intensité du travail, il faut faire un apport de préférence lorsque le cheval donne des signes de fatigues.
Liste non exhaustives de quelques signes pouvant laisser penser à une anémie. Baisse en général, fatigue inexpliquée ou inhabituelle lors de l'entraînement ou en compétition, faiblesse, perte d'énergie, somnolence, le cheval perd de l'appétit, il trébuche plus souvent reste tête basse anormalement, l'œil est moins vif, il reste plus souvent couché, accélération inhabituelle du rythme cardiaque et respiration courte au cours d'exercices même de faible intensité, le cheval termine mal ses fins de course, le sauteur commence à toucher et tomber les barres, le trot est plus rasant etc...
La synergie spéciale anémie est la réponse naturelle à employer soit en préventif, en entretien comme en curatif.
Vous souhaitez un conseil personnalisé concernant cette synergie, n'hésitez pas à me joindre : par mail energeplant@wanadoo.fr, par tel. (ligne directe) Bernard Michon au 06 14 99 86 35.