LA DERMITE ESTIVALE DU CHEVAL
Le retour des beaux jours est aussi celui des insectes parasites piqueurs, et pourtant la dermite estivale est comme le temps elle ne connait plus les saisons, même l'automne et l'hiver certains chevaux continuent à souffrir de dermite estivale. Le cheval est pris de démangeaisons surtout vers la crinière et le haut de la queue, zones de totale sécurité pour ces buveurs de sang. Lorsqu'ils piquent, ils injectent leur salive, irritante voir allergène pour certains chevaux.
Eliminer ces micro-organismes est très délicat, les produits forts sont souvent aussi toxiques que les insectes eux-mêmes.
Tous les chevaux ne réagissent pas aussi fort à ces micro-organismes parasites. Outre l'hypersensibilité de la peau, la différence se situe dans la force du système de nettoyage des toxines par l'organisme. Les toxines introduites par la peau vont s'intégrer au sang, et être filtrées par le foie chargé de les détruire et bloquer le processus de la dermite estivale.
En agissant en interne on peut aider l'organisme à éliminer les toxines déversées par ces micro-organismes. On stoppe ainsi le processus de démangeaison et de grattage effréné. A cela on ajoute un traitement local pour faire fuir ou détruire les parasites, sachant qu'il ne sera pas possible de les éradiquer sur toute la période estivale. L'organisme du cheval se doit d'être à même d'accepter sans réaction excessive ce "fléau" des beaux jours.

Nous avons conçu une synergie de plantes spéciale peau et dermite pour aider l'organisme des chevaux à mieux supporter ces attaques parasitaires et en limiter les effets négatifs tel la démangeaison.


Panier  

Aucun produit

Expédition 0.00EUR
Total 0.00EUR

Panier Commander

Derniers avis

paiement

PayPal

Rechercher